65ème RI

65ème RI

_______________________________________________

Tombe mulitiple,
Pierre Le Bigot et deux inconnus :

Tombe multiple à Catenoy

 *

Plaque Mémorial de Lyphard Tréhélot

Au cimetière d’Escoublac

*

______________

Ce soldat est mort dans les même combats que le précédent à Fricourt dans la Somme. En effet, après la fin de la bataille de la Marne le front se fige de la région de Noyon à Ypres. C’est la période de « la course à la mer ».

A Batz sur Mer

**

Les honneurs du 65ème RI

Les honneurs du 65ème RI

**

RI 065 eclaireurs

Vignette des éclaireurs du régiment

_______________________________________________

A l’honneur:

Tableau d’honneur de l’Illustration

Le colonel Paul Balagny reçoit le commandement du 65e régiment d’infanterie fin 1913.

Le 65e arrive le 6 aout 1914 en Argonne. Le 22 août, il est engagé a  Maissin, mais un ordre de repli arrive et le régiment prend position dans le secteur de Wadelaincourt / la Marfée. Ces combats entraînent de lourdes pertes. Le repli continue jusque Fère-Champenoise.

Les 6 et 7  septembre, pendant la bataille de la Marne il résiste aux furieux assauts allemands. C’est au cours de l’un d’eux que le colonel Paul Balagny est grièvement blessé .

 

Portrait par Burnand

__

Sa convalescence est longue et compte tenu de son état physique il est affecté à l’arrière (Oran).

Il reprend le service actif en juillet 1917 comme commandant de l’infanterie divisionnaire de la 120e division, fonction qu’il occupe jusqu’à la fin de la guerre.

 

___

Historique du régiment disponible ici

_______

Il existe une rue du 65ème RI à Nantes et à Vannes

 

**

Galerie | Cet article, publié dans 065 RI, vignette, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 65ème RI

  1. Anonyme dit :

    Mon grand oncle était du 65 RI, sergent fourier, mort au combat le 28/08/1914 à Bulson (Ardennes)

  2. In memoria dit :

    En mémoire d’Emile Legal
    A Saint Lyphard 44
    * *

  3. In memoria dit :

    En mémoire de Alexis thomas du 65 eme RI

    67 RI

    • Anonyme dit :

      Comment cet homme a-t-il pu trouver la mort dans la Somme le 28 août 1914 alors que son régiment était du coté de Sedan après une brève incursion en Belgique – bataille de Maissin !?… Erreur d’inscription je pense…

      • *** dit :

        Tout d’abord des soldats sont morts loin de leur régiment d’origine car décédés dans un hopital à l’arrière . La mention sur cette plaque n’indique pas « mort au combat »
        En vérifiant sur le site du ministère, on remarque que la fiche de Alexis Thomas porte les mentions « brancardier au 265ème RI  » ( régiment de réserve du 65ème RI.) et « tué à l’ennemi ». C’est bien le 265ème RI qui était durement au combat dans ce secteur en cette journée d’aout 1914.. Ici la famille a retenu le régiment « d’origine » de ce soldat.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s