67ème RI

67ème RI 

_________________________________

1914

RI 067 plaque

Plaque mémorial d’un soldat mort au début du conflit dans la Meuse

*

1915

Tombe des frères Leclercq

Dans le cimetière communal de Moyenneville

*

1916

Tombe de Robert Loquerie, mort à Verdun en 1916.

Tombe située à Ressons

*

1917

RI 067 IMG_9022

Au Moulin de Laffaux

RI 067 083

A Cerny en Laonnois

Du 20 avril au 4 mai, il organise son secteur, et, le 5 mai, à 9 heures, il s’élance avec une audace superbe à l’assaut des tranchées ennemies. Il enlève la tranchée du Camouflet, celle du Culot, la ferme de Froidmont, organisation redoutable, et ne s’arrête qu’après avoir progressé de plus de 2 kilomètres, fait 400 prisonniers, pris 2 obusiers de 150, 1 canon de 105, 2 de 77, des minenwerfer et des mitrailleuses. Les 6, 7 et 8 mai, il repousse les contre-attaques et garde le terrain conquis.

Carte du secteur - offensive d'avril 1917

Carte du secteur – offensive d’avril 1917

Relevé le 9, après de lourdes pertes, il est cité à l’ordre de l’armée:

Sous les ordres du lieutenant-colonel GIRARDON, a montré dans les journées des 5, 6 et 7 mai 1917 la plus belle vaillance pour libérer la région où il s’était entraîné à vaincre. Dans une attaque irrésistible, surmontant des défenses naturellement fortes, encore multipliées par un adversaire tenace, a enlevé trois lignes de tranchées ennemies disputées avec acharnement, progressant de près de deux kilomètres et capturant plus de 400 prisonniers avec 3 canons et 8 mortiers de tranchées. A conservé tout le terrain conquis malgré les plus violentes contre-attaques, en dépit d’un bombardement intense et continu, en infligeant à l’ennemi de lourdes pertes.

Le régiment perd 489 hommes lors de ces trois journées : 80 tués, 237 blessés, 172 disparus)

*

1918

A GRIVESNES:

Plaque du 67 RI au chateau de Grivesnes

Dans l’historique du régiment:

Le 25 mars, la grande offensive allemande s’étant déclenchée dans la Somme, il est envoyé par chemin de fer aux alentours de Montdidier, où il débarque les 27 et 28 mars. Il s’engage immédiatement entre Cantigny et Grivesnes, région peu accidentée, coupée seulement de quelques bois. Depuis huit jours, les Boches progressent et peut-être escomptent-ils déjà la victoire définitive ; mais la 12 e division est là et le 67e en particulier. Le 30 mars, par sept fois, les Allemands reviennent avec acharnement et en masses compactes à l’assaut de nos positions, ils sont repoussés. Le soir seulement, dans une tentative désespérée, ils lancent un bataillon d’élite, composé de troupes de la garde, sur le front d’une de nos compagnies et parviennent à s’emparer de Cantigny. Mais leurs efforts ultérieurs restent vains et notre ligne s’établit au pied même du village. le même jour, le régiment frère, le 350e d’infanterie, qui préfère se faire écraser plutôt que de reculer, est encerclé dans Grivesnes, où il se bat avec une énergie désespérée, mais une contre-attaque du 67e , qui refoule irrésistiblement l’ennemi, le délivre. le 4 avril, la 3e compagnie du régiment s’empare de La Chapelle Saint-Aignan par un coup de main d’une audace incroyable ; une demi-compagnie ennemie qui l’occupait est faite prisonnière ou massacrée. Cette opération met entre nos mains l’ordre d’attaque du corps d’armée ennemi pour le lendemain. Cet ordre, transmis immédiatement au commandement, permet de déjouer les manœuvres de l’ennemi et lui coûte de lourdes pertes.
Après ces quelques jours de durs combats, des milliers de cadavres ennemis jonchent la plaine devant nos lignes.

*

1919

En mémoire d’un soldat mort en 1919 des suites de maladie contractée en captivité:

ri-067-pro

______________________

1914-1918

Monument au 67ème RI – Soissons

A Soissons

On y retrouve les principaux lieux ou le régiment s’est illustré: Champagne, Verdun, Chemin des Dames, Grivesnes,…

*

Détail de la borne / inscription: 

67 ème
Régiment D’Infanterie
ancien Languedoc
-*-
Gloire aux 114 Officiers, 4731 Sous-officiers, Caporaux et soldats morts au champ d’honneur au cours de la Grande Guerre pour la défense de la Patrie.
N’oublions jamais.

Ces chiffres de morts pour un seul régiment sont terrifiants . A eux seuls, ils rappellent l’immense souffrance des soldats engagés dans ce conflit.

***

Vignette du régiment vers 1916

* * *

A l’honneur:

Au tableau d’honneur de l’Illustration

*

A l’honneur

*

*

un historique du régiment disponible ici: http://tableaudhonneur.free.fr/67eRI.pdf

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans 067 RI, vignette, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s