265 ème RI

265 ème RI

Tombe de Jules Vigouroux, mort en 1915

A Compiegne.

Ce soldat est mort à l’hopital d’Offemont des suite de blessures

*

Tombe de MAISONNEUVE, Joseph, soldat du 265ème Régiment d’Infanterie, tombé glorieusement pour la France à la bataille de l’Aisne, le 14 septembre 1914

A Vic sur Aisne (photo communiquée par A.R.)

*

Plaque souvenir à Escoublac

**

En 1914

En 1914

*

Quelques commentaires aimablement communiqués par A.R.

En l’honneur des hommes du 265ème Régiment d’Infanterie
qui ont donné leur vie pour notre liberté, afin qu’on ne les oublie jamais.

Début de la bataille de la Somme:

A la date du 1er juin 1916, le 265ème régiment d’infanterie relève le 23ème colonial. Il est commandé par le Lt-Colonel ROSE.

Le 26 juin 1916, une carte détaillée montre l’emplacement du
265ème R.I à hauteur du bois Touffu à l’ouest du village de Fay
(Somme) ainsi que les objectifs, sectorisés au crayon rouge, à atteindre dans quelques jours par les hommes, lors de la bataille de la Somme.

Extraits du Journal des Marches et Opérations.

Le 1er juillet 1916. Tout le monde doit être à son poste pour 7 heures.

Dispositif en profondeur : 6ème bataillon en 1ère ligne, 5ème bataillon derrière, réserve du régiment, 4ème bataillon réserve de brigade. Les compagnies échelonnées dans les places d’armes en 4 vagues avec mitrailleuses et 1 canon de 37mm par compagnie de 1ère ligne.

Le 6ème bataillon est ainsi composé :

Gauche : Cie VANNIER au saillant Fillippi. Objectif : par le sud des entonnoirs, le carrefour 517.
Centre : Cie MENARD.   Objectif : Lisière Est du village de Fay.
Droite : Cie VIOT.  Objectif : par le sud du village, les maisons S.E face à Estrées.
Réserve : Cie BOUHIER.  Objectif : doit se porter sur l’église de Fay.

Programme détaillé d’artillerie jusqu’à l’heure H (9h30) y compris un tir avec obus spéciaux.

Le vent devient favorable aux allemands et à 4 heures ordre de placer les masques. Les nappes gazeuses ne se dissipent que vers 8 heures. A 9h30 l’artillerie de tranchée cesse le feu, le 75mm et l’artillerie lourde
allonge le tir.

L’infanterie sort. L’attaque réussit. Les unités de 1ère ligne atteignent le plus rapidement possible leurs objectifs. Les défenseurs pris entre le feu d’artillerie, les unités de 1ère ligne d’une part et les fractions de soutien d’autre part, réagissent quelque peu, puis se rendent par grappes. Le terrain traversé est complètement bouleversé. Nombreux abris effondrés sur leurs habitants. Les allemands avaient pourtant fait des travaux très considérables et bien conduits. Le nombre de prisonniers est de 5 à 600. Un matériel considérable reste entre nos mains : engins de tranchées, un mortier de 15mm et lance-bombes neufs, plusieurs mitrailleuses, machine perforatrice avec générateur électrique, poste de secours avec matériel médical, dépôts de munitions intacts etc…

En fin de journée le dispositif est le suivant :
6ème bataillon : 2 Cies lisière Est de Fay – 2 Cies tranchée de Breslau.
5ème bataillon : dans Fay, à 577
4ème bataillon partie ouest de Fay.

___

Pertes du 1er juillet 1916 :

Tués : 37 hommes dont 2 officiers
Blessés : 198 hommes dont 8 officiers
Disparus : 6 .

Pour la conduite glorieuse de ces hommes, la 61ème Division sera citée l’ordre de l’Armée.

**

Les honneurs du régiment

Les honneurs du régiment

*

vignette du régiment 1916

vignette du régiment 1916

*

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans 265 RI, vignette, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 265 ème RI

  1. d'Alançon dit :

    Je recherche le nom du chef de corps du 265 RI pendant les combats du saillant de Quennevières en juin 1915 ? Qui peut m’aider ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s