157ème RI

157ème RI

___________________

Tombe de Paulin Decourty

A la nécropole de Soupir 2

A la nécropole de Soupir 2

L’affectation de ce caporal au 157ème RI me parait suspecte. En effet le régiment est alors en Albanie. Sa fiche n’est pas très lisible mais je pense qu’il était au 153ème RI qui combattait alors dans l’Aisne.

________

RI 157 Tombe 462 (1)

A vitry le François (photo aimablement communiquée)

Ce soldat est mort au combat à Flirey en Meurthe et Moselle. Il était natif des autes Alpes et avait 21 ans. Dans quelles circonstances sa dépouille a été ramenée à Vitry ? c’est plutôt surprenant…

Le régiment est alors aux Eparges et c’est alors un point culminant de l’attaque francaise. La crètes des Eparges et prises le  9 avril au prix de très gros efforts.

____________

Un capitaine à l’honneur

En septembre 1914 le régiment luttait dans le secteur de Saint Mihiel.

Une partie du régiment rejoint les Flandres début novembre. Le capitaine Jean Planche est tué le 8 décembre 1914 au combat près de Ypres en Belgique.

Dans ce secteur s’achève la « première bataille d’Ypres ». Après l’echec de la Marne, les allemands ont mis le paquet pour atteindre un autre objectif majeur : Calais.

La situation est propice. Le nord de la France est dégarni de troupes. Tout a été concentré au sud vers la Marne ou à l’Est pour endiguer les armées allemandes.

Des deux cotés on précipite des troupes pour cette bataille. La course à la mer s’étend jusqu’au nord, en Belgique. La région d’Ypres avec Dixmude est le point clef de la bataille.

Le premier round en octobre est sur l’Yser et Dixmude. Nos troupes avec les Belges stoppent l’avancée adverse.

Le second round s’ouvre en novembre à Ypres. L’effort ‘allemand serre de près la ville et leurs régiments progressent mais les alliés rivalisent de courage pour diminuer la menace.

A la a fin novembre, la bataille se termine. C’est un beau succès défensif des alliés.

La ligne de front est maintenant stabilisée et va de la Suisse à la mer du Nord. La guerre de tranchées s’installe.

Carte de la première bataille d’Ypres.
Le 157 ème combat vers Dickebush Saint – Eloi:

Le 157 ème RI part fin 1916 vers l’Albanie où il va rester jusque la fin du conflit.

**

Tombe d’Elie Lagier, mort en septembre 1918

A Briancon

A Briancon

Ce soldat est mort de maladie à Briancon.

**

A Ribécourt

A Ribécourt

*

Vignette du Régiment (vers 1916)

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans 157 RI, vignette, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s